STAR WARS JEDI TOME 6 - QUI-GON & OBI-WAN
Etats-Unis - 2008
Image de « Star Wars Jedi Tome 6 - Qui-Gon & Obi-Wan »
Nombre de pages : 140 pages
Distributeur : Delcourt
Date de sortie : 9 juillet 2008
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Star Wars Jedi Tome 6 - Qui-Gon & Obi-Wan »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Le maître Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi sont légendaires pour leurs exploits à travers toute la galaxie. Lorsqu’un cargo en route pour la planète Coruscant ne parvient pas à destination, ils sont envoyés à sa recherche. Leurs investigations les conduisent jusqu’à Ord Mantell, un monde isolé sans foi ni loi, où les chevaliers Jedi ne sont pas les bienvenus.
Partagez sur :
La légende ne suffit pas

L'univers de Star Wars regorge de récits inédits que les auteurs de BD se font un plaisir de nous conter. Ainsi avant d'affronter Darth Maul, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi ont mené de nombreuses autres enquêtes, livré d'autres combats... mais pas forcément tous de la même portée.

Jusqu'a récemment la série d'albums Star Wars Jedi était surtout consacrée aux aventures de l'un des personnages les plus marquants de l'univers étendu : Quinlan Vos. Un guerrier tellement apprécié par les fans que le personnage a eu le droit à son petit clin d'œil dans La Revanche des Sith, et sa belle padawan, Ayla Secura, est même largement visible dans les épisodes II et III.  Du coup on est forcément un peu déçu lorsque l'on voit apparaître pour la seconde fois (la première c'était au tome 4, sous le nom La Guerre de Stark) une aventure du jeune Obi-wan et de son maître Qui-gon Jinn dans ces pages. Il semblerait que Delcourt ait trouvé le moyen d'écouler la masse de récits inédits s'intéressant aux faits et gestes de célèbre Jedi. Du coup ce sixième tome ne comporte pas une seule et même histoire, mais trois récits bien différents, à chaque fois imaginés par des équipes scénariste / réalisateur bien distinctes, issues de deux courtes miniséries pour les deux premières et de la revue Star Wars Tales pour la troisième et la plus courte.

La bure ne fait pas le Jedi

Le fait est qu'avoir un moyen de se rapprocher un peu plus de ces deux personnages n'est pas vraiment désagréable. A peine entrevus dans La Menace fantôme (comme à peu près tous les autres personnages d'ailleurs), Qui-Gon et Obi-wan (version padawan) méritaient sérieusement que l'on s'attarde un peu plus sur leur cas. Mais ce n'est pas forcément par le biais de ces courts récits que l'on sera repu. Tour à tour humoristiques (L'Aurorient Express) ou plus aventureux (Dernier Combat sur Ord Mantell), ces comics ne font que survoler les relations qui unissent les deux Jedi pour se concentrer essentiellement sur l'action. Une lecture distrayante mais pas vraiment cassante donc, qui se lit comme de petits divertissements sans prétention agréablement illustrés et légèrement écrits. Après une parodie d'Agatha Christie et un blockbuster façon Clone Wars (le nouveau film tout pourri), c'est forcément la troisième histoire qui séduit le plus. Simple, directe, et surtout très courte (à peine douze pages), elle donne une jolie petite leçon de l'esprit Jedi. Un album assez anecdotique en définitive, dont on aurait préféré lire le contenu dans la revue Star Wars le magazine BD.

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021