SUPERMAN ACTION COMICS T.1 : MONSTRES ET MERVEILLES
Action Comics #25-30 + Secret Origins #1 - Etats-Unis - 2014
Image de « Superman Action Comics T.1 : Monstres et merveilles »
Dessinateur : Aaron Kuder
Scenariste : Greg Pak
Nombre de pages : 168 pages
Distributeur : Urban Comics
Date de sortie : 9 janvier 2016
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Superman Action Comics T.1 : Monstres et merveilles »
portoflio
LE PITCH
Depuis cinq ans, le monde s'est découvert un étrange visiteur dont les pouvoirs surhumains sont mis au service de la vérité, la justice et l'idéal humain : Superman ! Seule son amie d'enfance, Lana Lang, une aventurière spécialiste en énergie, partage le secret de sa double identité. Leurs retrouvailles vont avoir pour décor une chasse au monstre qui les mènera jusqu'au centre de la Terre !
Partagez sur :
ssssuper !

Figure polaire de DC Comics, le grand Superman revient pour une nouvelle série d'albums chez Urban Comics. Et si on attendait plus de la série centrale signé Geoff Johns, publiée dans Superman L'homme de demain, c'est pourtant le run de Greg Pak qui se montre le plus pêchu : Action Comics n'a que rarement aussi bien porté son nom.

Pourtant il n'était pas aisé de suivre les épisodes signés par l'illustre Grant Morrison sur Action Comics, s'étant amusé à revisiter les premières années de la vie héroïque de Clark Kent à grand renfort de niveaux multiples, de références abyssales et ellipses particulièrement couillues. La bonne idée de ce changement d'équipe est justement de ne jamais tenter d'en être la suite, mais plutôt une proposition alternative. Particulièrement célèbre pour son long et spectaculaire passage sur The Incredible Hulk, véritable festival de baffes et de bastons délirantes, Greg Pak délivre ici un traitement tout aussi débridé et explosif, confrontant le beau Sup' à un typhon, une armée venue des profondeurs de la Terre, un dragon aussi destructeur qu'adorable ou une organisation réveillant les morts ! Pas de regard ici sur la mythologie de l'icone ou de volonté justement de marquer au fer rouge son passage, Greg Pak est là pour s'éclater et ça se voit !

 

décollage immédiat


Et c'est finalement ce qui pouvait arriver de mieux au personnage, souvent terriblement engoncé dans son collant bleu ces dernières années, et qui réussit même à s'offrir une mise en image détonnante par Aaron Kuder (Green Lantern), aux atours européens aussi expressifs que pulp, qui donne une belle dimension aux nombreux monstres qui parsèment les pages. Et les quelques illustrateurs invités comme Scott McDaniel (Empereur Joker), Lee Weeks (Deadpool) ou Mike Hawthorne (Oms en série) ne déméritent pas. Un beau et grand divertissement sans prise de tête, à l'humour bien dosé et qui au passage retrouve toute la bonté de Clark Kent sans jamais tomber dans la caricature. Et si ce premier album, le justement sous-titré Monstres et merveilles, fonctionne aussi bien, c'est aussi que l'auteur opère d'élégantes retrouvailles entre l'ex-ado de Smallville et sa première petite amie : Lana Lang. Loin de faire office de « demoiselle en détresse » cette dernière est devenue une vraie aventurière, casse-cou et indépendante, donnant à ce duo temporaire une vraie dynamique de comédie romantique... sans les facilitées du romantisme. Divertissant, fun, et bourré de pistes pour les prochains albums, ce démarrage fait de jolies étincelles.

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019