LE MONDE DE RAN T.1
Ran To Haiiro No Sekai - Japon - 2009
Image de « Le Monde de Ran T.1 »
Dessinateur : Aki Irie
Scenariste : Aki Irie
Nombre de pages : 218 pages
Distributeur : Black Box Editions
Date de sortie : 25 avril 2016
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Le Monde de Ran T.1 »
portoflio
LE PITCH
La famille URUMA pourrait être une famille comme les autres mais ses membres possèdent des pouvoirs magiques spécifiques. Depuis des générations, ces pouvoirs se transmettent ainsi qu'une mission : protéger le monde réel de cette magie. Ran, la fille cadette, peut par exemple se transformer en adulte en enfilant ses baskets préférées, le grand frère en loup, le père en corbeau et la mère peut invoquer les forces de la Nature. Mais l'éloignement de la mère, occupée aux quatre coin...
Partagez sur :
Attention magie !

L'éditeur Black Box ne fait pas que ressortir des intégrales de grands classiques du manga (Cobra, Devilman...) mais s'efforce aussi de découvrir des œuvres plus récentes qui échappent aux radars des plus grosses maisons. Dernière révélation en date, Le Monde de Ran installe dès son premier volume un univers poétique, enfantin, charmant où la magie s'échappe en volutes sur chaque planche.

Série achevée au japon en sept volumes, Ran To Haiiro No Sekai a connu un joli succès au Japon, mais la mangaka Aki Irie reste plus que confidentielle en France. Cependant les plus curieux se rappellent sans doute du charmant recueil de nouvelles L'Ecole bleue qui déjà démontrait son écriture légère, mais surtout la finesse indéniable de ses illustrations, mêlant une vision presque réaliste du Japon moderne, un regard doux porté sur la jeunesse et cette sensation que le pays n'a rien perdu de ses sources animistes. Avec le plus récent Le Monde de Ran son talent n'a manifestement fait que croître, son trait fin et précis ne cessant d'apporter une réalité concrète, tandis que son sens des expressions, le choix des angles de vue et la dynamique constante de son découpage impulse un mouvement perceptible, une vivacité chaleureuse. Une approche qui reflète à la perfection la personnalité de la jeunette Ran, gamine pleine d'imagination, sans doute un peu trop naïve, qui commence tout doucement à domestiquer les pouvoirs que lui a légué sa mère. Une sorcière séparée de sa famille car obliger de garder une porte gigantesque caché sous un village mystérieux.

 

Bouton de cerisier


Ran doit donc apprendre seule, évitant le regard plus sévère de son frère (qui lui se transforme en loup), grandir sans vrai modèle féminin et supporter les vacheries de ses camarades de classes. Entre la fable initiatique, la comédie de mœurs un poil délurée, la chronique familiale, le premier tome marque des points entre ses personnages accrocheurs et pleins d'esprit, et une atmosphère de manga qui pourrait rappeler aux moins jeunes des titres comme Kimagure Orange Road ou Ranma ½. Pas de combats démentiels ici, ni de romance papillonnante, Le Monde de Ran est pour l'instant un manga plus simple, plus frais, qui suit à chaque chapitre les nouvelles bêtises de Ran, qui rivalise d'invention pour réussir à voler comme maman, s'embarque toute seule en voyage sur ses traces ou tombe dans les bras d'Ôtarô, séducteur invétéré et richissime qui semble fasciné par sa personnalité hors norme... Il faut dire que pour compliquer le tout, Ran à tendance à se transformer en superbe jeune femme aux jambes interminables, aux cheveux flottant dans le vent et au regard pur. Des formes et une féminité généreuse certes, mais sa personnalité de petite fille reste la même, provocant quiproquos et situations abracadabrantes. S'il parait déjà évident que le scénario devrait se corser par la suite et se complexifier par l'arrivée de nouveaux personnages (attention, la professeur de magie, ça à l'air d'être quelque-chose !), Aki Irie a parfaitement eu raison de prendre son temps dans son ouverture. Impossible de ne pas tomber sous le charme de Ran et d'avoir de vrais élans de sympathie pour sa famille, souvent dépassée par son énergie.

Nathanaël Bouton-Drouard




Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022