BATMAN : LA DERNIèRE SENTINELLE
Batman: The Detective #1-6 - Etats-Unis - 2021 / 2022
Image de « Batman : La Dernière Sentinelle »
Dessinateur : Andy Kubert
Scenariste : Tom Taylor
Nombre de pages : 160 pages
Distributeur : Urban Comics
Date de sortie : 2 septembre 2022
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Batman : La Dernière Sentinelle »
portoflio
LE PITCH
Après une vie passée à combattre le crime, Bruce Wayne n'est plus le même homme, ses nombreuses cicatrices en sont le douloureux rappel. Malgré la perte de ses amis les plus chers, son serment est toujours marqué au fer rouge dans son esprit. Mais aujourd'hui, le manoir est vide, et Batman est plus seul que jamais. Qu'est-ce qui peut encore retenir le Chevalier Noir à Gotham ? D'autant qu'à l'autre bout du monde, un avion vient de se crasher, des centaines d'innocents à son bord. En Ang...
Partagez sur :
en attendant Gotham

Auteur phare de DC comics et désormais largement rattaché à l'univers de Batman puisqu'il collabore avec Tom Kim à la destinée du titre central du même nom, Tom Taylor maitre d'œuvre d'Injustice et de DCeased, propose entre deux contrats mensuels une mini-série inédite : Batman The Detective.

Un récit qui prend ses distances avec la chronologie actuelle, rejoignant plutôt un Bruce Wayne vieillissant, de plus en plus seul dans sa batcave, recouvert de cicatrises et au corps de plus en plus affaiblit et trapus. On n'est pas si loin que cela du vétéran imaginé par Frank Miller en 1986 pour son Dark Knight Return, et s'il n'en est jamais fait mention clairement ni dans les pages de l'album, ni dans la communication, il est évident que ce La Dernière Sentinelle s'inscrit directement dans cette continuité. Mais Taylor n'est pas bête et choisit de changer totalement l'échelle de la trame, extrayant le Batman des rues sombres de Gotham, pour l'envoyer dans la vieille Europe sur les traces d'un étrange groupe terroriste dont le but est d'éliminer toutes les personnes que je le justicier a déjà sauvé au cours de sa longue existence. Proposition d'autant plus alléchante que cette virée dans les alentours de Londres ou dans les grandes avenues de Paris, permet de retrouver des versions « d'un futur proche » de Chevalier et Ecuyer, versions britishs mais néanmoins passionnantes, de Batman et Robin. Un héros vieillissant, de vieux souvenirs qui refont surface, un ennemi tentaculaire qui remet totalement en cause le bien fondé de la mission de Batman, La Dernière sentinelle délivre une aventure souvent spectaculaire, doté des petites accents polar / espionnage annoncés dans le titre original.

 

la retraite est proche


Il montre aussi comme souvent le talent de Tom Taylor pour muscler un comics et assener à un rythme pointu les différentes péripéties, révélations et morceaux de bravoure. Efficace soit, mais malheureusement sa mini-série n'apporte rien de véritablement nouveau au personnage, et se contente de jouer les sympathiques prequel à un récit culte, sans vraiment non plus chercher à y apporter un autre éclairage. Le plus décevant ici, reste finalement Equilibrium, vilain qui se dissimule avec ses acolytes sous des costumes de Batman blanc (pour souligner l'aspect opposé, la construction en négatif), dont la révélation de l'identité et les motivations sont aussi anecdotiques qu'assez peu crédibles. La Dernière sentinelle reste donc dans la bonne moyenne des séries Batman, mais n'aurait sans doute pas dépassé la moyenne s'il ne permettait pas à nouveau à l'excellent Andy Kubert (1602, Wolverine Origins, Flashpoint) de faire une démonstration de son talent... Inutile de revenir sur sa maitrise du découpage tendu, sur la perfection de sa ligne et la dynamique iconique de chacune de ses cases, l'artiste se rapproche ici avec minutie mais pertinence de certains de ses accents millerien de son travail sur le bien nommé Dark Knight III, s'approchant pour le coups visuellement de la série culte de 86 tout en y apportant des compositions plus aérées, moins lourdes et massives, et quelques idées de design plus européens (le trenchcoat marche à merveille) qui font mouche. De ce coté là Batman La Dernière sentinelle fonctionne à fond.

Nathanaël Bouton-Drouard


 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022