Cross The Line de David Victori
Ratched de Ryan Murphy
Cobra Kai saison 1&2
Rejoignez-nous sur :
Image de « Cross The Line de David Victori »

Second film de David Victori, après El Pacto en 2018, Cross The Line (No Mataras en VO) s'éloigne de l'horreur fantastique du précédent film du réalisateur pour s'aventurer dans le genre du thriller nocturne avec une relecture du After Hours de Scorsese, sous influence de Gaspar Noé.

Image de « Ratched de Ryan Murphy »

On le sait, rien n'amuse plus le showrunner stakhanoviste Ryan Murphy (American Crime Story, American Horror Story) que de se saisir de figures archétypales de la culture populaire pour mieux les tordre, les retourner, et les adapter à son esthétique et à ses obsessions.

Image de « Cobra Kai saison 1&2 »

Personne n'aurait pu imaginer et encore moins miser sur une série faisant suite 30 ans après au hit des années 80 Karaté Kid. Contre toute attente, Cobra Kai réussit ce tour de force de surpasser haut la main son inspiration d'origine.

Image de « The Third Day avec Jude Law »

Ce mois de Septembre 2020, était à marquer d'une pierre blanche, il était l'occasion d'une découverte d'un bijou de série sur la plateforme SVOD OCS. Un programme des plus singulier pour qu'on s'y penche : il se compose de 6 épisodes d'une heure chacun (jusqu'ici rien de vraiment inédit pour le format british) sous la forme de deux grands arcs de trois épisodes intitulés Summer avec Jude Law en acteur principal, et Winter avec Naomie Harris.

Image de « Tarantino Reservoir Films de Philippe Lombard »

Cinéaste cinéphile par excellence Quentin Tarantino explore depuis Reservoir Dogs un réseau de références, de clin d'œil et d'allusions savantes à la grande et belle (mais pas que) histoire du cinéma. Un melting pot fou et sans bornes que Philippe Lombard propose de décrypter en partie pour les fins amateurs.

Image de « La Nuée de Just Phillipot »

Pour son premier long-métrage, Just Phillipot se lance dans le genre du drame horrifique mais dans un univers plutôt inédit pour le genre, le milieu agricole. Un moyen original mais néanmoins pertinent pour aborder ce genre en France. Le résultat arrive t'il à convaincre ?

Image de « The Forest of Love de Sono Sion »

Il est une certitude sur la plateforme Netflix, elle souffle autant le chaud et le froid dans ses choix éditoriaux. Il réside quelques perles rares, qui méritent d'être vues, The Forest of Love en fait partie. Clap ! Action !

Image de « Les 3 Jours du Condor de Sydney Pollack  »

Fichtre. Les 3 jours du Condor souffle ses quarante-cinq bougies et ressort en salle dans une fabuleuse copie 4K. L'occasion de goûter au charme immuable de l'un des plus percutants thrillers d'espionnage des années soixante-dix. Une œuvre définitive qui fait, aujourd'hui encore, figure de matrice. Ou l'alliance parfaite du glamour de l'âge d'or et de la veine paranoïaque du « Nouvel Hollywood ».

Image de « Kaijû, envahisseurs & Apocalypse, un livre de Fabien Mauro »

Pas vraiment représenté de nos jours autant du coté des éditeurs vidéo que des sorties en salles (comme expliquer que Shin Godzilla soit toujours inédit en France ?) le cinéma de SF japonais, et en particulier le Kaiju Eiga, trouve enfin un ouvrage à sa hauteur avec une étude passionnante de son âge d'or de l'ère Showa. De l'apparition des premiers mutants de l'atome au déclin apocalyptique, passant forcément par Godzilla et ses copains.

Image de « Relic de Natalie Erika James »

Qu'il soit Américain, Japonais ou Espagnol, le film de maison hantée n'a jamais quitté nos écrans et de nombreux pays nous ont délivré leurs visions de fantômes hantant des demeures. Venue d'Australie, Relic plonge lui aussi dans ce mythe, mais pour en livrer une brillante modernisation.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021