L'Homme du président : Test du Bluray
Cry Freedom : Test du Bluray
Le Fort de la dernière chance : Test du Bluray
Rejoignez-nous sur :
Image de « L'Homme du président : Test du Bluray »

Déjà raconté en 2005 par Im Sang-soo au travers du très caustique The President's Last Bang, l'assassinat du président Park Chung-hee après 18 ans d'un règne sans partage sur la Corée du Sud fait à nouveau l'objet d'un long-métrage d'envergure. Thriller politique sous influence, L'Homme du président plonge avec froideur et sophistication dans les coulisses de ce drame d'état.

Image de « Cry Freedom : Test du Bluray »

Avec Cry Freedom, Richard Attenborough signe un film biopic illustrant la lutte anti-apartheid livrée par l'activiste Steve Biko et le journaliste Donald Woods au milieu des années 70. Classique et académique, mais pas inintéressant.

Image de « Le Fort de la dernière chance : Test du Bluray »

Il s'en est fallu de peu pour que ce film tombe dans l'oubli. Un genre donnant du western par dizaines, un réalisateur passe partout, une star éphémère et une facture de série B. Pourtant, Le Fort de la dernière chance, par un scénario original à défaut d'être malin arrive à nous surprendre.

Image de « Le Chevalier du château maudit : Test du DVD »

Exhumant sans faillir les pépites oubliées du cinéma populaire, Artus Films agrandit sa collection « Chevalerie » avec ce film de Mario Costa, croisement efficace et affûté entre le mythe de Robin des Bois et celui de Zorro. Dégainez vos épées et enfourchez votre fidèle destrier, l'aventure se mène au galop !

Image de « Bio Zombie : Test du Bluray »

Cinéma maître de l'action sous toute ses formes, la production hongkongaise n'a que très rarement été à l'aise avec l'horreur. Question de culture, tout comme l'apparition de zombies, qui là bas firent véritablement leurs premières victimes dans la comédie noire Bio Zombie, petite bande fauchée qui sans le savoir avait une tête d'avance sur la vague « walking dead » à venir.

Image de « La Maison aux sept pignons : Test du Bluray »

Si des années 20 aux années 60, Universal fut surtout pourvoyeur d'un cinéma d'horreur au bestiaire emprunté à la littérature gothique anglaise, le studio signa aussi de nombreux films s'en distinguant particulièrement mais malheureusement presque tombé totalement dans l'oubli. Jamais avare de bonnes idées, Rimini Editions nous en propose aujourd'hui certainement l'un des brillants dans une très belle version restaurée.

Image de « Prête à tout : Test du Bluray »

La ressortie de Prête à tout par Elephant films est une très bonne occasion de se replonger dans ce petit classique des années 90, qui est, certes, tombé un peu dans l'oubli au fil des années mais tient pourtant une place importante dans la carrière de ceux qui y ont participé.

Image de « L'Horrible invasion : Test du Bluray »

Petite pélloche longtemps introuvable, L'Horrible invasion a su se forger par son absence une petite réputation culte auprès des amateurs de films de vilaines bébêtes poilues. De retour dans d'excellentes conditions de diffusion, cette série B assez modeste mais très sympathique s'apparente à un véritable cauchemar pour arachnophobes.

Image de « L'Or noir de l’Oklahoma : Test du Bluray »

Sûrement plus connu pour ses qualités de producteur que pour celles de réalisateur, Stanley Kramer n'a jamais recherché cette aura des Nabab aux gros cigares du système Hollywoodien. Cette renommée contrairement à certains, est loin d'être le moteur de sa vie. Son combat se situait ailleurs. Engagés et frondeurs, ses films devaient parler pour lui.

Image de « Trilogie Vice Academy : Test du triple Bluray »

Restauré avec un soin maniaque, proposé sous la forme d'un joli coffret trilogie Bluray limité, les trois premiers Vice Academy (et oui, il y en a eu trois autres) ne sont pourtant que d'authentiques nanars fauchés produits pour une diffusion tardive sur une network américaine à l'attention des ados lubriques. Ah oui mais y a Linnea Quigley et Ginger Lynn dedans...

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020