DONKEY KONG JUNGLE BEAT – NOUVELLE FAçON DE JOUER
Wii de Asobu Selection Donkey Kong Jungle Beat - Japon - 2005 / 2008
Image plateforme « Wii »
Image de « Donkey Kong Jungle Beat – Nouvelle Façon de jouer »
Genre : Plates-formes
Musique : Divers
Développeur : Nintendo
Durée : faible
Langue : Français
Distributeur : Nintendo
Date de sortie : 5 juin 2009
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Donkey Kong Jungle Beat – Nouvelle Façon de jouer »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Des envahisseurs s'en prennent à la jungle natale de Donkey Kong et font main basse sur toutes les bananes qu'ils trouvent... Il n'en fallait pas moins pour que Donkey Kong s'en mêle. Affamé et avec l'aide de ses amis de la jungle, le gorille acrobatique entend bien récupérer ce qui lui appartient et bouter ces importuns hors des différents royaumes qu'il traverse.
Partagez sur :
Djembé-man

Si jusqu'à maintenant la collection Nouvelle Façon de Jouer avait surtout permis de remettre à jour quelques classiques de la Gamecube, avec Donkey Kong Jungle Beat les changements sont bien plus profonds. Une bonne nouvelle pour les casuals, une moins bonne pour les gamers.

 

Le talent des équipes de Nintendo n'est plus à prouver dans le domaine des jeux de plates-formes. Leur savoir-faire fait encore ses preuves avec Donkey Kong Jungle Beat, ramenant le bon gros singe dans une quête de bananes volées par une tribu adverse. Rythme endiablée, possibilités de parcours multiples, génie du Level Design... On n'en serait presque pas surpris tant tout cela relève de la recette parfaite entre dextérité, précision et élégance du mouvement. Pour casser un peu le rythme des choses, l'éditeur alterne même l'action avec quelques phases ultra-speed à dos d'un taureau fou furieux, ou des combats contre des boss exigeant résistance et un bon timing. Méthode Mario Galaxy oblige, les aventures du gorille se veulent un grand jeu familial et n'affichent ni une difficulté monstrueuse ni une durée de vie impressionnante. Sauf si, bien entendu, le joueur veut absolument débloquer l'intégralité des niveaux (dont certains sont cachés) et obtenir les meilleurs scores... Une fierté réservée uniquement aux plus endurants. Wiimote et nunchunk en main, le joueur se déplace simplement en poussant le pad analogique dans la direction souhaitée, saute en appuyant sur A et effectue ses attaques (ou s'accroche à certains éléments du décor) en effectuant un petit coup sec avec la wiimote. Un coup de main qui se prend vite et permet au soft de défiler en quatrième vitesse, l'agile primate sautant d'un perchoir à l'autre, attrapant un maximum de bananes au vol sans toucher le sol pour accumuler les combos.

 

Bouga-bouga !

 

Perdu dans des décors immenses (on a rarement vu un Kong aussi petit à l'écran), le singe se manie avec précision et une certaine jubilation même si les enchainements à effectuer sur certains ennemis (en gros, agiter les deux bras comme un taré) finissent par filer des crampes. Portage d'un jeu Gamecube sur Wii oblige, si l'ensemble de l'habillage graphique n'a pas vraiment changé (en même temps la mouture originale n'est pas si vieille), le titre se voit ajouter quelques nouveaux ennemis, deux niveaux inédits et quelques bonus du même genre. Sauf que s'il faut commencer un comparatif avec la version Gamecube, pas sûr que cette « Nouvelle façon de jouer » y survive. Désormais sympathique jeu de plateforme technique jouant un peu du capteur de mouvement, au départ Donkey Kong Jungle Beat était tout simplement une vraie petite révolution. Il n'était pas question alors d'avancer en poussant bêtement un bouton : tous les mouvements de l'animal étaient contrôlés par le mémorable Bongo conçu pour Donkey Konga (soft musical par contre, lui, très daté) : des coups de tam-tam à gauche ou à droite pour le faire se déplacer, une claque avec les mains pour une action belliqueuse, le tout sans jamais faiblir. Une vraie expérience, unique, étrange et épuisante (dans le bon sens du terme) qui réservait le plus souvent cette production Nintendo aux pros des percussions. Plus accessible aujourd'hui, Jungle Beat pour Wii a clairement perdu de sa superbe et de son originalité

Nathanaël Bouton-Drouard
Test Wii : Donkey Kong Jungle Beat




Partagez sur :
 

L'éditeur ne prend que peu de risques avec Donkey Kong Jungle Beat, sorti dans les dernières heures d'une Gamecube encore à la page. Pas de grand changement à l'horizon donc, si ce n'est en premier lieu la possibilité de jouer dans un format 16 /9. De petites améliorations dans la définition globale, une lumière plus soutenue, mais rien de vraiment plus marquant que cela. Comparativement au reste du catalogue de la console, le soft tient pourtant encore bien la route avec des animations soignées et une multitude d'éléments visuels qui interagissent à l'écran sans voir intervenir de baisse de framerate. Une production toujours aussi solide.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021