ANOTHER WORLD 20TH ANNIVERSARY EDITION
France - 1991/2014
Image plateforme « PC »Image plateforme « Wii U »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »
Image de « Another World 20th Anniversary Edition »
Genre : Aventure
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : The Digital Lounge
Date de sortie : 25 juin 2014
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Another World 20th Anniversary Edition »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Une nuit d'orage, Lester Chaykin, jeune chercheur en physique des particules, se rend à son laboratoire souterrain. Alors qu'il lance une expérience sur un accélérateur de particules, la foudre s'abat sur le laboratoire et détraque l'appareillage. Le chercheur est projeté dans un autre monde. Réapparaissant sur une terre étrangère à la faune hostile dont il arrive à s'extirper, il finit par tomber dans les geôles d'une espèce humanoïde intelligente. Dans cette sorte de camp de trav...
Partagez sur :
A space Odyssey

Légende de l'Histoire des jeux vidéo, Another World est l'une de ces références qui ont marqués leur temps, mais aussi l'évolution même d'un médium touchant ainsi parfois à l'art. Un titre qui ne compte plus les portages et qui se pare encore en 2014 d'une édition 20ème anniversaire définitive. Et ce n'est pas pour rien.

Difficile pour les plus jeunes d'imaginer cela, mais il fut un temps (fin 80, début 90) où la France était l'un des leaders créatifs du jeu vidéo mondial et quelques petits malins, bourrés d'ambitions artistiques et techniques réussissaient à programmer tout seul d'authentiques révolutions dans leur chambres de vieils ados ou au fond du garage. Ce fut le cas pour Michel Ancel avec Rayman, et juste l'année d'avant avec Eric Chahi et son Another World. Inspiré par les prouesses animées de Dragon's Lair et les mouvements rotoscopés de Prince of Persia, son logiciel imagine une aventure de science-fiction d'une apparente simplicité. Le joueur y contrôle Lester Chaykin, propulsé sur une autre planète, devant en éviter les multiples dangers (bête sauvage, vers aux crocs venimeux, plantes carnivores) et un camp de travail dont il doit s'échapper. Construit comme un jeu de plateforme réclamant agilité et timing pour éviter un décès prématuré, puis étoffé d'action plus rapide dès lors que le héros met la main sur un pistolet laser, Another World est l'un des grands représentants du « die and retry » où chaque erreur entraine une mort immédiate. Apprendre le chemin par cœur, maitriser les sauts et les apparitions d'ennemis, résoudre quelques énigmes structurelles, il se construit laborieusement autour de petite poignée de tableaux fixes et successifs ne laissant apparaitre aucune jauge, aucune information extra-diégétique, uniquement relancé par quelques sauvegardes régulières et automatiques.

 

Le premier avatar


Pas évident, mais relativement court (une heure d'une traite pour les connaisseurs), son âpreté pourrait en rebuter rapidement certains (rien que la première phase est terriblement méchante) si, en plus de la grande variété des actions demandées, cette expérience n'était pas tout simplement un grand voyage vers un ailleurs envoutant. Chahi (Heart of Darkness, From Dust) est déjà a des kilomètres de ce qui se fait en 90, cultivant un univers complet construit de simples polygones, de formes géométriques en mouvement et d'arrières plans esquissés, mais dont l'atmosphère est immédiatement palpable, marquante, portée tout autant par les nappes synthétiques d'un Jean-François Freitas fortement marqué par les compositions de John Carpenter. Tout d'une œuvre d'art en somme, surtout qu'Another World se déguste comme un trip contemplatif, épuré où le ressenti est presque plus important que le gameplay, où les mouvements des différents personnages remplacent la parole pour transmettre les émotions et faire évoluer la narration. Magique et intemporel. Plus encore aujourd'hui avec cette édition 20ème anniversaire cédant aux sirènes de la HD sans céder au remake, permettant de switcher entre la version d'origine et sa dernière mouture ou de choisir entre la bande originale première et son remix CD. Une légende indispensable aux vrais gamers dont on retrouve aujourd'hui encore les retombées de Ico à Mirror's Edge en passant par Half Life.

Nathanaël Bouton-Drouard










Partagez sur :
 

Très performant (et c'est un euphémisme) lors de sa sortie sur Amiga, Another World était l'un des softs les plus impressionnants de sa génération. Deux décennies plus tard, la fluidité des animations n'a pas tout perdu de sa superbe, mais, et c'est la marque des grands, c'est encore et toujours cette personnalité esthétique qui lui fait traverser les âges et les modes avec une grande classe. Le dernier lifiting en date produit par l'équipe de DotEmu (responsable aussi des portages de The Last Express et Little Big Adventure) est en tout point remarquable. Conçue avec le soutien et la collaboration d'Eric Chahi en personne, l'opération préserve tous les choix visuels initiaux mais en leur donnant plus d'ampleur et de finesse pour convenir aux matériaux HD.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021