MEGAMAN X COLLECTION VOL. 1 & 2
RockMan X Anniversary Collection 1 + 2 - Japon - 2018
Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Megaman X Collection Vol. 1 & 2 »
Genre : Plates-formes
Musique : Setsuo Yamamoto
Développeur : Capcom
Durée : élevée
Langue : Anglais
Distributeur : Capcom
Date de sortie : 24 juillet 2018
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Megaman X Collection Vol. 1 & 2 »
portoflio
site officiel
LE PITCH
100 ans après les événements de la série Mega Man, un professeur découvre une capsule enfermant un mystérieux robot dans les décombres d’un laboratoire.
Partagez sur :
Mega puissance X

Surfant toujours sur la vague commerciale tardive du rétro-gaming et après un Street Fighter Anniversary Collection en demi-teinte, Capcom (re)déboule avec l'un de ses personnages phares des grands jours de la SNES. Dans la lancée de l'excellent Mega Man Collection, ces deux volumes de la série X arrivent à point nommé.

Avec les sorties récentes des mini-consoles rétro, les compilations diverses et variées, les éditions anniversaires de vos softs préférés, vous l'aurez compris depuis un petit moment, les éditeurs de jeux se sont enfin mis au rétro-gaming. Il était temps, car Il est toujours mieux d'arriver en fin de conflit plutôt qu'après la guerre. Editeur légendaire, Capcom n'est pas connu pour faire les choses à moitié et a toujours bénéficié d'une solide réputation auprès des joueurs. Alors qu'il est aujourd'hui facile de télécharger l'intégralité des jeux des consoles 80's et 90's et de tout faire tenir sur quelques cartes SD pour les charger ensuite sur votre console chinoise, Capcom sort le grand jeu pour vous faire repasser à la caisse sans froncer les sourcils. Oui, le collectionneur est aussi acheteur (il suffit de voir les prix affolants affichés sur les titres en questions dans leurs versions SNES), mais Capcom ne voit pas là l'opportunité de la sortie facile mais plutôt celle récompenser à la fois le joueur et son personnage fétiche. Même si les faux pas arrivent (voir la récente édition de Street Fighter), on ne peux leur reprocher de toujours vouloir proposer un contenu innovant et ce même avec leurs vieux titres. Une chose est certaine avec eux : on en a pour notre argent.
Chaque volume regroupe quatre épisodes de la série et est construit de façon identique. Les huit softs sont proposés dans deux versions, l'une étant une copie scrupuleuse de la version d'origine et promettant de longues heures de « cassage de manette » en vue de la difficulté de certains niveaux. Une autre version, dite pour « débutant » réduisant la perte de vie à chaque contacte ennemi, permettra au joueur casual de revisiter ce soft d'antan en allant plus loin que les premiers levels. Une fonction bienvenue mais en soit assez anecdotique, le jeu restant hardcore par rapport à tout ce qui se fait actuellement (oui, terminer un jeu à cette époque se méritait).

 

History X


Ces petits cours d'Histoire permettent de revenir agréablement sur l'évolution de toute une série. On le voit très bien avec les Mega Man X : pouvoir les comparer, comprendre leurs (rares) changements, admirer les partis pris de Capcom...Si graphiquement le titre a forcément évolué et est parti sur de nouvelles chartes à partir des années PlayStation, le fond lui est toujours resté fidèle à sa source. Ainsi, la saga reste une des valeurs les plus sûres, mais du coup pas toujours novatrice, de l'Histoire vidéoludique. Pour palier le manque d'originalité se faisant ressentir sur la longueur, Capcom a eu la seule... mauvaise idée de la double compilation. Le X-Challenge est un mode d'affrontement contre deux adversaires PNJ. Si le concept n'est pas rebutant en soit, elle trahie les limites imposées par le jeu. Affronter des boss avec les jauges au max et le choix des armes n'est pas vraiment dans l'esprit de la saga. Cette option reste un moment fun, mais beaucoup trop anecdotique pour y porter un réel intérêt.

Si l'on peut reprocher à Capcom d'avoir sorti deux volumes au lieu d'un seul, on ne peut que féliciter leur volonté de restituer leur jeu tel une pièce de musée. De part les galeries permettant de revenir sur le passé de la saga (dont certains feront doublon en cas d'achat des deux compilations), ainsi que par la possibilité de jouer dans les mêmes condition qu'à l'époque et, surprise assez importante, de pouvoir même switcher sur les versions japonaises des jeux (oui, cela reste du gadget, mais du gadget notable pour les puristes). Megaman X Collection est donc la compilation que tout joueur se doit de posséder. Puriste, nouveau venu ou casual gamer, c'est une véritable pièce de collection qui se trouve entre vos mains. Essentiel.

François Rey










Partagez sur :
 

En prenant compte que nous sommes face à un titre rétro, à aucun moment l'un des huit jeux proposés accuse le coup de vieux. De ce constat, la bonne idée de Capcom de laisser la possibilité de jouer comme à l'époque est louable. Oui, les filtres proposés pour rajeunir les graphismes et tendre à faire disparaitre les pixels sont aussi horribles que malvenus, mais ils ne restent que des options. Libre à chacun d'en profiter ou non. Les menus, permettent de naviguer facilement entre chaque jeu et de reprendre une partie là où on l'avait laissée. Un point d'évolution positif par rapport au très récent Street Fighter Anniversary. La preuve que Capcom sait tirer des bénéfices de ses erreurs ? A n'en point douter !

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022