HITMAN HD ENHANCED COLLECTION
Corée du Sud / Etats-Unis - 2005/2019
Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »
Image de « Hitman HD Enhanced Collection  »
Genre : Action
Développeur : Io Interactive
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : Warner Interactive
Date de sortie : 19 janvier 2019
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Hitman HD Enhanced Collection  »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Vous êtes un tueur à gages chargé d’éliminer vos cibles dans la plus grande discrétion. Fondez-vous dans le décor, trouvez le chemin le plus tranquille jusqu’à votre cible et faites ce que vous savez le mieux faire : tuer. Tous les moyens sont bons pour arriver à vos fins.
Partagez sur :
Dans sa peau

Tueur à gage mystérieux et méthodique de l'Agence, le joueur est chargé d'assassiner des cibles dont il ne connait que le strict minimum. Sélection du matériel, étude du terrain, tout doit être mis en place pour assurer une discrétion maximale et faire passer les exécutions pour des accidents.

Hitman est une licence qui traverse les époques : initialement sortie sur PC, elle aura eu droit à un ou plusieurs opus sur chacune des itérations des consoles de Sony et Microsoft, non sans faire un détour chez Nintendo à l'époque de la Game Cube, et sous la forme de jeux mobiles sur Android et iOS. Et toujours en gardant ce qui fait sa saveur, sa marque de fabrique : des moments d'adrénaline pure faisant suite à une planification avancée, dans un contexte où chaque erreur est fatale. Ces jeux exigeants ont connu leurs heures de gloires, et les deux principales éditions parues sur Playstation 2 et 3, à savoir Hitman: Blood Money (2005) et Hitman: Absolution (2012), ont aujourd'hui droit à leur dépoussiérage, alors qu'Hitman 2, épisode purement Next Gen, vient de pointer le bout de son nez en fin d'année dernière. Heureuse initiative, ou portage dispensable ?

 

une refonte dans le viseur...


Si Hitman: Blood Money et Hitman: Absolution méritent tout deux leurs lettres de noblesse, il serait difficile de les présenter comme des jeux modernes en 2019. En effet, ces deux opus de la maintenant célèbre licence, malgré tous leurs points forts, ont fortement vieilli, en particulier le titre PS2 qui a maintenant quelques années dans les dents et dont la refonte focalisera donc une grande partie de notre attention ici. A sa sortie, après un Hitman Contracts un peu bancal faisant plus office de Hitman 2 bis que de réel nouveau jeu, il faisait office de proposition à la fois innovante et solidement ancrée dans ce qui avait vu naitre la licence : liberté d'action « totale », modes d'assassinat créatifs et nombreux, dissimulation et déguisement.
Le problème, c'est que cette refonte n'est qu'un lifting graphique : le gameplay salué il y a plus de dix ans semble ici extrêmement rigide, à un point tel qu'il vient entacher le plaisir de jeu et nous fait oublier cette revalorisation HD. On nous vend une remasterisation 4K en 60 image par seconde, et si l'on n'ira pas contester ces arguments à la fois bienvenus et finalement standards en 2019, on regrettera que les développeurs ne soient pas allés plus loin, à l'instar d'un Wipeout Omega Collection qui force le respect tant le titre semble neuf et développé pour la PS4.

 

... mais un plaisir qui fait mouche


Et c'est surement le plus important : une fois avalée la pilule de la refonte « uniquement » visuelle, on se laisse finalement emporter par le gameplay redoutable de la licence, en particulier sur le second titre, Hitman: Absolution, qui a le double intérêt d'être bien plus récent (et donc souffrant bien moins du temps qui passe) et d'avoir, en son temps, su mettre tous les joueurs d'accord : tel un diamant finement ciselé, mètre étalon de l'infiltration vidéo-ludique, ce jeu reste une perle de difficulté et de défi, mais aussi une œuvre ultra-référentielle : empruntant fortement à Tarantino, il sait s'adapter aux différents profils de joueurs, permettant aux débutants comme aux joueurs chevronnés de trouver difficulté à leur pied. Bande son très présente, scénario glauque malgré son côté convenu, on prend un véritable plaisir à (re-)tomber dans Hitman après toutes ces années.

Pierre Perricaudet










Partagez sur :
 

Que les choses soient claires : ces deux jeux ne sont plus tout jeunes. Voire, vieillot dans le cas de Hitman: Blood Money. Toutefois, la refonte visuelle joue son rôle à merveille et si les deux titres n'iront jamais ressembler visuellement au nouveau Hitman 2 sorti en novembre 2018 sur console next gen, cette nouvelle version donne le change. Assez pour que les connaisseurs des titres concernés repassent à la caisse ? Le doute est permis, d'autant plus qu'il manque une partie importante de Hitman: Absolution, Contracts, qui permettait de tester des niveaux de la communauté et de prolonger fortement l'expérience de jeu. Un remake qui ne devrait donc contenter que de nouveaux joueurs qui sauront fermer les yeux sur le look un peu daté de l'ensemble.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019