WINDJAMMERS 2
France, Japon - 2022
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Windjammers 2 »
Genre : Sport
Musique : Inconnu
Développeur : Dotemu
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : Dotemu
Date de sortie : 20 janvier 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Windjammers 2 »
portoflio
LE PITCH
Les pros du lancé de frisbee sont de retour pour des matchs plus survoltés que jamais, et de nouveaux athlètes se sont joints à la compétition.
Partagez sur :
La secte des disques volants

Sorti dans les salles d'arcade en 1994, Windjammers est depuis longtemps oublié de tous... sauf d'une poignée d'irréductibles amateurs de frisbee qui sont depuis parvenus à remettre le jeu sur le devant de la scène. À tel point qu'une suite a même été conçue, presque trente ans plus tard.

S'il n'a pas tant fait parler de lui à l'époque, c'est sans doute à cause de la concurrence féroce imposée par les ténors de l'arcade qu'étaient les jeux de combat. Alors que Capcom, SNK et consort rivalisaient d'imagination pour proposer des mécaniques toujours plus spectaculaires et ainsi s'accaparer les pièces des joueurs, le jeu de Data East passait pour une simple distraction exotique. Pourtant, sur le papier, ce successeur spirituel de Pong a tout pour plaire avec ses graphismes chatoyants, son animation énergique et surtout un système en apparence élémentaire qui cache de nombreuses subtilités. Alors que la scène du jeu vidéo indépendant cherche à revenir à une certaine simplicité, cela semble être le moment idéal de ressortir une production qui demeure finalement assez unique en son genre. C'est là qu'intervient Dotemu : l'éditeur et développeur français a d'abord proposé en 2017 un portage du jeu d'origine sur les supports du moment avant de sortir une suite pensée pour moderniser son principe sans dénaturer les sensations d'origine.

 

Retour gagnant


Ainsi, le principe demeure inchangé : il s'agit toujours d'envoyer le projectile dans le but de son adversaire en s'appuyant sur diverses techniques offensives et défensives. La principale est le Toss qui permet, à la réception, d'envoyer le disque dans les airs puis de charger sa puissance en se plaçant sous ce dernier avant de déclencher un tir surpuissant. Cependant, cette suite est l'occasion d'apporter un certain nombre de nouveautés aux Super Spin Shot, Super Custom Shot et autres Super Lob. En effet, il est désormais possible de smasher le disque pour le renvoyer directement et même de sauter pour l'attraper dans les airs afin de le claquer au sol. Windjammers 2 introduit en outre une jauge spéciale inédite à utiliser, là encore, en attaque ou en défense. Une fois pleine, elle donne en effet accès au Power Toss qui soulève un frisbee hors de portée (dans une certaine limite) ainsi qu'aux super tirs, sans que l'on ait à charger sa puissance. Tout cela donne une nouvelle dimension aux échanges en permettant de varier encore plus le rythme pour installer un Mind Game particulièrement sournois. De plus, de nouveaux personnages font leur apparition, pour une sélection de dix athlètes (plus un caché) et disposent chacun de leur propre Super Custom. Les premiers matchs peuvent s'avérer difficiles avec de nouvelles situations qu'il faut apprendre à lire dans le feu de l'action. Mais avec un peu de pratique, on finit par retrouver ses repères et les fourberies du premier jour cèdent leur place à des échanges dynamiques.

 

Jeu, set et match


Car les développeurs ont tout fait pour retrouver les sensations de l'époque. Les timings sont donc peu ou prou les mêmes, malgré une réalisation totalement différente. Les pixels d'alors sont en effet remplacés par des graphismes 2D en haute définition et dessinés à la main, de la même manière que dans Streets Of Rage 4. Cela n'empêche pourtant pas de ressentir l'ambiance du premier volet, grâce aux choix des couleurs et un traits fidèles, seulement avec plus de détails, notamment autour de l'arène : profitant du format 16/9e, les graphistes ont élaboré un public plus fourni et animé pour une atmosphère survoltée. Parmi les niveaux supplémentaires, on relève entre autres Junkyard et ses bumpers mobiles au niveau du filet et Casino, où le nombre de points marqués, entre un et huit par tour, n'est pas déterminé par la zone où rentre le disque mais sont établis de manière aléatoire dès le service. Enfin, les joueurs expérimentés devraient passer le plus clair de leur temps en ligne, même si les modes Arcade et Versus permettent d'affronter un joueur ou l'IA localement. Heureusement, les conditions se montrent confortables la plupart du temps ; mais il manque quelques fonctionnalités comme la possibilité d'inviter plus d'un adversaire dans une salle ou de simplement assister à la rencontre en tant que spectateur. En attendant une éventuelle mise à jour, Windjammers 2 a le mérite d'assurer dans les autres domaines pour satisfaire les fans d'arcade à l'ancienne.

Benoit Barny










Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022