THE CAPTAIN
中国机长 - Chine - 2019
Image plateforme « Blu-Ray »
Image de « The Captain »
Genre : Catastrophe
Réalisateur : Andrew Lau
Musique : Chen Yu-Peng
Image : 2.35 16/9
Son : Français DTS HD Master Audio 5.1
Sous-titre : Aucun
Durée : 111 minutes
Distributeur : First International Production
Date de sortie : 1 juillet 2022
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « The Captain »
portoflio
LE PITCH
L’incident se produit le 14 mai 2018 au matin, à 30 000 pieds, sur le vol Sichuan Airlines 3u8633 de Chongqing à Lhassa. Quelques minutes après le décollage de l’Airbus A319, le pare-brise du cockpit se brise, le copilote est aspiré et bloqué à mi-corps à travers la fenêtre du cockpit, la panique règne à bord.
Partagez sur :
y a-t-il un (co)pilote dans l'avion ?

N'ayant pas eu les honneurs d'une sortie en salles dans nos contrées, The Captain atterrit en France via l'édition Blu-Ray de Film International Production. Véritable carton au Box-office chinois, qui est devenu le plus gros marché du cinéma actuel, le film d'Andrew Lau (Internal Affairs) renoue avec la tradition des films catastrophes se déroulant dans un avion en s'inspirant d'un incident s'étant réellement déroulé en 2018.

Alors que depuis quelques années, le cinéma américain est de moins en moins diffusé dans les salles chinoises, les films de l'« Empire du Milieu » n'hésitent plus à s'américaniser avec par exemple ce Chinese Pilot (le titre original) qui collecta près d'un milliard de yuan au Box-office chinois. A l'instar du cinéma américain, le film s'attaque au genre du film catastrophe tout en s'inspirant d'une histoire vraie s'étant déroulée en 2018. Sur un vol intérieur de la Sichuan Airlines entre Chongquing et la Tibet, la fenêtre du copilote explosa en plein vol et le pilote, incarné ici par Zhang Hanyu, réussit malgré tout à dérouter l'avion, et hormis les blessures du copilote et d'une hôtesse, les 155 passagers retrouvèrent sains et saufs le sol chinois.
Réactivée notamment en 2016 avec le Sully de Clint Eastwood, le filon du film d'avion avait eu ses heures de gloire dans les années 1970 avec la saga Airport, qui avait notamment inspiré, en 1980, la parodie culte Y-a-t'il un pilote dans l'avion ? Le film de Lau a dû mal à s'affranchir de ses glorieux (ou pas) aînés et n'apporte clairement rien de nouveau dans le genre, avec une histoire convenue où peu de rebondissements surprendront le spectateur aguerri.

 

Héros, Made in china


Malgré le côté stéréotypé des personnages (le passager mauvais coucheur, le copilote dragueur...) et du scénario (la fille du pilote fête son anniversaire ce même jour pour créer un Happy-end des plus attendus), la réalisation s'avère être efficace bien aidée par les effets spéciaux concoctés par l'équipe s'étant chargée de ceux de Captain America. La vision du copilote suspendu dans les airs, ou de l'avion traversant un orage en plein Himalaya demeurent des moments impressionnants.
Puisqu'en Chine, tout est politique The Chinese Pilot fait aussi œuvre de propagande en rendant un hommage appuyé au professionnalisme de son aviation civile évidemment mais aussi de son armée, de ses pompiers... le tout entrecoupé de chants patriotiques ! On est loin des anciennes réalisations Hong-kongaises de Lau (Internal Affairs, Young and Dangerous...) ou américaines (La Revanche des dragons verts en 2014) qui tiraient plutôt vers le polar. Le réalisateur semble en effet s'être établi dans le cinéma chinois durablement puisqu'en 2017 il avait signé The Founding of an Army, qui célébrait le 90ème anniversaire de la fondation de l'Armée de libération du peuple, et en 2021 un film sur le gestion du Covid dans l'Empire du Milieu, Chinese Doctors, sorti le jour du centième anniversaire du Parti Communiste chinois...

Malgré le caractère patriotique de l'œuvre et son absence d'originalité, The Captain demeure un divertissement de qualité porté par un duo d'acteurs aguerris (Zhang Hanyu et Yuan Quan), et prouve l'incroyable vitalité d'un cinéma chinois encore peu exporté en Europe.

Samuel Bouvet






 

Partagez sur :
 

Image :
La copie numérique proposée ici offre une superbe image aux tons contrastés et parfaitement définie. Les séquences utilisant les effets spéciaux sont également parfaitement rendues et immersives.

 


Son :
Rien à redire sur la qualité audio de la copie. Le DTS HD Master Audio remplit son rôle en proposant un son dynamique soulignant l'action. Toutefois, on regrettera l'absence de la version originale, cette édition ne proposant que la version française, qui demeure claire et propre.

Liste des bonus : Bandes-annonces

 

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2023