MARIO STRIKERS BATTLE LEAGUE FOOTBALL
Canada, Japon - 2022
Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Mario Strikers Battle League Football »
Genre : Sport
Développeur : Next Level Games
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : Nintendo
Date de sortie : 10 juin 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Mario Strikers Battle League Football »
portoflio
LE PITCH
Mario a enfin décidé de rechausser les crampons ! Evidemment, ses partenaires de jeu sont également de la partie : cela tombe bien pour occuper cet été alors que le Mondial de foot tombe cette année en novembre...
Partagez sur :
à crampons rompus

En véritable sportif accompli, il fallait bien que Mario chausse à nouveau les crampons pour s'adonner à la discipline la plus médiatisée du monde. Mais il aura tout de même fallu attendre une quinzaine d'années pour que le plombier retrouve le rectangle vert.

Mario Strikers Charged est en effet paru en 2007, à l'époque de la vénérable Wii, ce qui remonte tout de même à deux générations de consoles. Mais peu importe : ceux qui aiment le foot, mais pas trop, peuvent enfin enchaîner les matchs sur Switch dans tout un tas de configuration. Ces rencontres par équipes de cinq peuvent ainsi se jouer en duel, ou réunir jusqu'à huit participants au total, sur une seule console ou en en connectant plusieurs localement ; à cela s'ajoute la possibilité de s'affronter en ligne, à condition d'être abonné au service adéquat. Naturellement, c'est quand l'on réunit plusieurs camarades autour de soi que Mario Strikers révèle toute sa saveur. Car ce que perdent les amateurs de jeu léché, de construction et de principes aussi élaborés que le contre-pressing ou le Tiki-taka, ce sont les adeptes de la convivialité qui le gagnent : en faisant abstraction des sorties de balle et, surtout, des fautes, les règles sont bien plus simples et les confrontations bien plus défoulantes. Ce nouvel épisode propose bien quelques subtilités, comme les dribbles précis et les actions à une touche de balle qui se montrent plus efficaces si l'on appuie sur le bouton avec un timing précis. Mais même les moins habiles devraient pouvoir tirer leur épingle du jeu.

 

" pousse-le dedans !"


D'une part, on retrouve les objets caractéristiques de l'univers Mario : si les tacles glissés ou autres coups d'épaule ne suffisent pas, on peut toujours envoyer une carapace, voire une bombe pour déstabiliser un joueur adverse ; ou même placer une peau de banane pour renforcer le marquage autour de sa surface de réparation. Cela dit, la distribution de ces derniers a quelque peu changé : il faut désormais prendre garde aux attaques gratuites, puisque, à chaque fois que l'on tacle un rival qui ne possède pas le ballon, son équipe reçoit une boîte qui lui est attribuée et donc une munition pour contre-attaquer. Cela ne devrait pas empêcher la défense à coup de lattes, mais attention au retour de bâton... D'autre part, il est à nouveau possible de réaliser des super tirs valant deux points dès que l'on ramasse l'une des sphères de pouvoir qui apparaissent de manière aléatoire. Pour réussir cette attaque ultime, il faut alors charger un tir au maximum et valider deux fois un curseur sur une jauge dédiée, comme dans un jeu de golf. Du côté de la défense, il n'est plus question de placer les mains du gardien comme dans l'épisode Wii, mais simplement de marteler une touche pour espérer repousser le ballon.

 

pas de troisième mi-temps


Grâce à une relative simplicité et des contrôles très réactifs, Mario Strikers Battle League Football est un titre idéal pour les soirées en famille et entre amis. Il est en effet inutile, lorsque l'on joue en équipe, d'avoir une grande expérience de la discipline pour trouver sa place dans le collectif : les débutants peuvent se contenter de faire le ménage pour leur partenaire, par exemple. En revanche, le jeu de Next Level Games et Nintendo risque de décevoir ceux qui attendaient aussi une expérience solo. Outre les matchs rapides, on ne trouve ainsi que le mode Coupe pour affronter la console. Ce mode permet pourtant d'engranger des jetons utiles pour acheter différentes pièces d'équipement à offrir à ses capitaines favoris. Mais il est ici impossible de débloquer des personnages supplémentaires dans un mode dédié, contrairement à ce que proposaient les épisodes précédents. Il ne reste alors plus qu'à se tourner vers le jeu en ligne qui propose notamment des compétitions de clubs. Il est ici possible d'inscrire jusqu'à 20 coéquipiers et les résultats de chacun seront cumulés pour établir le classement de l'équipe à la fin de chaque saison.

Mario Strikers Battle League Football remplit tout juste son contrat : sans camarade de jeu autour de soi, ou sans abonnement au service online, ce nouvel épisode propose peu de raisons d'y revenir ; mais, heureusement, les sensations de jeu sont belles et bien au rendez-vous, ce qui devrait garantir des sessions de jeu conviviales.

Benoit Barny










 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022